les potagers 2012 du bio-potagiste

Publié le par Le Cerbere

 

 

 

  Nous voici donc en 2012 et avec cette nouvelle année, de nouvelles envies.
L’envie de prendre le temps d’élever ma fille, de partir en vacance, d’arrêter de côtoyer des gents inintéressants aux discours réducteurs ou inconséquents et, pour finir, d’honorer ma femme… Embarassed 
Je vais aussi vraiment m’occuper de ma société de conseil et formation en culture bio progressif pour pouvoir enfin en vivre.
Ce sera donc une année de relâche, ce qui ne veux pas dire que je ne ferais rien mais seulement moins mais plus performant.
Je commence par réduire les surfaces de culture en suppriment le potager N°3 et en ne cultivant que la moitié du potager N°2. De plus, les deux potagers restant vont voir leurs surface de culture en non travail du sol et paillis permanent, enfin, croitre.
J’ai donc commencé cet automne la transformation où cela était possible, comme vous pouvez le voir dans le suivi 2011. La suite sera donc postée ici, pour ceux que cela intéresse.

Voici donc une partie du travail effectué.
Sur le potager N°2. Cette photo reflète assez bien ce à quoi il ressemblera au final. Chaque passe-pied est soit couvert d’un broyat de bois, généralement du BRF ou du BRF pré-composté ou semé en trèfle blanc nain, comme on le voit au premier plant (jeune semi). Bien entendu, les allées ou passe-pieds semés représente l’optimum.

A gauche, une planche en paillis BRF mise en place en été pour un semi de courgette. Puis, en plus sombre, une allée suivi d’une planche en BRF (incorporé, donc). Une allée puis une planche de jeunes poireaux sous paillis BRF pré-composté. Une autre allée suivie d’une planche en paillis permanent (type paille de riz). On s’arête là.Rolling Eyes 

Gros plant sur une planche de poireaux dont le dernier buttage a été effectué avec du BRF pré-composté (du paillis BRF, donc, puisque non incorporé).

http://lebiopotagiste.jimdo.com/

A suivre sur le forum ici.....

Publié dans Création Du Potager

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article